Fond de roulement : comment gérer un fond de roulement négatif ?

Publié le : 26 novembre 20225 mins de lecture

On peut évaluer la bonne santé financière d’une entreprise grâce au fonds de roulement. Il s’agit d’un indicateur d’équilibre financier et aussi une base très importante pour cette dernière. Pour les gérants d’entreprise, il est essentiel de réussir à maintenir ou à augmenter les rentrées de fonds de leur boîte. Il faut donc savoir bien le gérer, notamment lorsque le fonds de roulement est négatif et que la société a besoin de financement. Il existe quelques façons vous permettant de l’augmenter rapidement.

Définition d’un fonds de roulement

Le fonds de roulement concerne la somme d’argent qui est constamment disponible dans une société afin de couvrir ses dépenses courantes. Par exemple, le paiement des charges de fonctionnement, des salariés, des fournisseurs, etc. Cela en attendant que les clients paient leurs parts durant les procédures entre l’encaissement des ventes et la livraison des produits. Le financement à court terme auprès d’une banque est indispensable si une entreprise ne possède pas de fonds de roulement. Cela, car les créances et la trésorerie ont toujours besoin de financement. Il s’agit donc d’une garantie de liquidité de votre société. Un fonds de roulement insuffisant entraîne des problèmes financiers. Ainsi, l’entreprise risque de perdre sa crédibilité auprès des clients, des fournisseurs et des institutions financières. Elle pourrait aussi perdre sa marge de manœuvre. Si cet indicateur est aussi épuisé, la capacité de la société à saisir de nouvelles occasions d’affaires sera réduite. Vous pouvez aller sur ce site si vous avez besoin de plus de détails.

Comment calculer le fonds de roulement ?

Le fait de savoir calculer le fonds de roulement d’une société permet de calculer le chiffre d’affaires. Ceci est important afin de vérifier si cette dernière dispose d’un certain équilibre financier. Généralement, le calcul du fonds de roulement d’une entreprise doit être déjà fait lors de son rachat, dès sa création ou durant les activités qui suivent leurs cours. Plusieurs formules de calcul simple existent afin de calculer le fonds de roulement de votre entreprise. Voici quelques exemples :

-Fonds de roulement = actifs à court terme – passifs à court terme

-Fonds de roulement = ressources stables – emplois stables

-Fonds de roulement = capitaux permanents – actifs immobilisés.

Comprendre le fonds de roulement vous permet de voir de temps en temps si l’équilibre financier minimum de la société est respecté. En d’autres termes, ceci permet de définir si les ressources durables financent toujours les emplois stables.

Comment gérer un fonds de roulement négatif ?

Le calcul doit être réalisé avec prudence et en suivant la règle de bons sens. Pour éviter les problèmes de trésorerie, le dirigeant et le comptable de la société doivent régulièrement communiquer entre eux à propos de cet indicateur clé. Voici donc quelques conseils permettant de bien gérer un fonds de roulement négatif. En premier lieu, il faut faire en sorte de l’augmenter en faisant recours à des emprunts ou les avances des associés, augmenter le capital en cherchant de nouveaux actionnaires. De plus, il faut aussi maintenir des résultats positifs concernant la comptabilité de la société. Deuxièmement, il faut considérer l’amélioration de la trésorerie de la société en diminuant le besoin de cette dernière en liquidités. Pour ce faire, il est nécessaire de réduire le délai de paiement des clients, les stocks, les délais et les volumes de production. Cependant, il faut recourir au crédit à court terme et allonger le délai des paiements des fournisseurs. À noter que pour éviter d’épuiser la trésorerie dans le remboursement des emprunts, il est aussi envisageable de financer les investissements pendant l’utilisation du bien. S’il est difficile pour le chef d’entreprise de trouver une issue pour ses problèmes de fonds, il est conseillé de contacter un guide professionnel en ce domaine.

Plan du site